Dépasser la peur de l’engagement

Comprendre ce qu’est la peur de l’engagement

pexels photo 568027 - Dépasser la peur de l'engagement

Il arrive souvent que certaines personnes ressentent de la peur envers le principe d’engagement dans le couple. Au début tout se passe bien, mais lorsque la relation prend une tournure plus sérieuse, qu’il s’agisse du premier “Je t’aime” énoncé par le partenaire, une clé d’appartement offerte dans un coffret ou encore une demande en mariage, certains prennent peur. Cela peut les pousser à un profond mal-être, ou encore à un comportement de fuite. Avoir peur de l’engagement ne vient pas de nul part, il est très important de se concentrer sur soi-même et d’essayer de comprendre quelle est la cause à l’origine de cette peur.

Comme premiers pas dans la compréhension de la raison d’exister de cette peur de l’engagement qui se trouve en vous, voici quelques questions que vous pouvez vous poser, afin de vous mettre sur le voie :

  • Est-ce que cette peur est liée à votre partenaire actuel ? A une histoire passée, ou alors à votre environnement familial ?
  • Ressentez-vous des difficultés à vous attacher réellement à la personne qui partage votre vie ? Est-ce que par hasard, cette personne aurait des points communs avec l’un de vos parents avec qui vous rencontrez des difficultés relationnelles ?
  • Avez-vous peur de vous engager envers l’autre parce que vous avez été trompé auparavant ?
  • Avez-vous du mal à faire confiance et à considérer vous engager de manière durable parce que vos parents ont traversé un divorce difficile ? Ou qui vous a fait souffrir ?
  • Est-ce qu’un de vos parent a été “esclave” dans le couple ? Est-ce qu’un d’eux n’a pas connu le bonheur à cause de son comportement favorisant constamment les besoins et attentes de l’autre (pressions familiales, mariage de convenance) ? Dans cette situation-là, ressentez-vous que votre peur de l’engagement est liée à votre crainte de perdre votre liberté ?
  • Avez-vous des difficultés à vous attacher à une femme, parce qu’elle est loin d’avoir les qualités de votre mère ? Ou bien est-ce difficile pour vous d’accepter un homme à votre côté, parce qu’il n’arrive pas à la cheville de votre père qui vous a toujours mis(e) sur un piédestal ?

Toutes ces questions ne sont qu’un échantillon d’exemples. L’essentiel à comprendre ici, c’est qu’il est très important de faire des liens entre vos peurs et comportements d’aujourd’hui, avec vos expériences passées et les personnes qui ont fait partie de votre entourage.

Très souvent, les causes de la peur de l’engagement trouvent leur source dans les schémas familiaux dans lesquels vous avez baigné. Il est important d’analyser votre passé pour comprendre votre peur de l’engagement dans le présent, car le plus vous restez éloigné de ces situations passées, le plus vous vous enfoncez dans votre peur. Ainsi, vous ne comprendrez pas pourquoi vous répétez constamment le même schéma (ne as réussir à vous engager, ne pas parvenir à faire suffisamment confiance, etc.). 

4 Étapes pour surmonter votre peur de l’engagement

1- Identifier les causes de votre peur

La première chose est alors de réussir à faire la distinction entre les éléments qui concernent uniquement votre partenaire, et ceux qui vous concernent personnellement (avec votre vécu). Parce qu’en effet, même si le plus souvent la peur de l’engagement trouve sa source dans les expériences familiales, elle peut aussi avoir pour origine un mode de fonctionnement de votre partenaire qui ne vous met pas en confiance. Cela peut se retrouver dans des cas où par exemple vous ne vous sentez ni écouté ni respecté par votre partenaire. Il a trop d’attentes que selon lui vous ne parvenez jamais à joindre, ou encore il ne vous aime pas suffisamment. Ces raisons provoquent aisément une peur vous retenant dans l’engagement à l’autre. Cette peur peut aussi être mise en place part un élément de votre couple qui vous met mal à l’aise, ce qui vous pousse à garder un certain recul dans votre relation. Cela provient généralement de divergences considérées comme importantes, telles que : des religions différentes, des objectifs de vie opposés, une relation à distance … Ces situations font naître des doutes, ce qui encourage un évitement de l’engagement.

pexels photo 326642 - Dépasser la peur de l'engagement

Donc vous devez comprendre ce qui relève de vous, de votre historique familial ou de votre partenaire. Posez-vous alors les questions posées ci-dessus, et d’autres. En vous connectant ainsi avec vous-mêmes, vous arriverez à déterminer plus précisément d’où peut venir cette peur de l’engagement que vous vivez au quotidien. Favorisez l’écriture, il est souvent plus facile de se laisser aller et de faire un travail d’introspection lorsque l’on écrit. Cela vous permettra de plus d’avoir une trace écrite de votre réflexion, ce qui sera un atout lorsque vous aurez besoin de revenir sur certaines idées que vous aurez eu plus tard. Ce travail personnel est nécessaire si vous souhaitez comprendre pourquoi vous avez tant de mal à vous donner pleinement à l’autre, ou à faire confiance en des projets communs, ou simplement pourquoi vous n’osez juste pas à amorcer une relation sérieuse. En analysant ces nombreux aspects de votre vie, vous pointerez du doigt ce qui vous gène. En prendre conscience est déjà un pas énorme sur la voie de la guérison de la peur, car une fois ciblée, il est toujours plus simple de la surmonter.  

Maintenant que vous avez identifié la ou les causes de votre peur de l’engagement, vous allez pouvoir modifier votre perception de la relation.

En effet, après ces instants de réflexion, nous sommes généralement confrontés à deux situations :

  • Nous avons réalisé que ce qui nous fait peur n’est pas lié à notre relation (car elle est liée à notre historique familial par exemple), et dans ce cas nous cherchons à surmonter notre peur.
  • Nous comprenons que la cause vient du couple en lui-même et que nous ne pouvons rien y faire si le problème vient du partenaire, et dans ce cas-là, la plupart des gens ont plutôt tendance à mettre un terme à la relation. Car quand nous ne sommes pas heureux dans une situation, il y a deux issues uniquement : sortir de cette relation, ou alors changer quelque chose. Rester passif dans une relation non satisfaisante n’est pas une bonne solution, parce que cela mène à un mal-être important. Il ne faut pas rester dans une relation sans issue.

2- Etre en accord avec soi-même

woman girl freedom happy 39853 - Dépasser la peur de l'engagement

Il est très important d’avant tout se respecter. Ne cherchez pas à aller trop vite pour répondre aux attentes de l’autre, ou de penser à fuir dès que la situation prend une tournure un peu “trop engagée”. Prenez le temps de vous poser les bonnes questions, de faire attention à ce que vous ressentez et de respecter vos propres besoins.

La peur de l’engagement vient souvent du fait d’avoir peur que l’autre nous retire notre liberté, on a peur que la relation dans laquelle on s’engage nous enchaîne. Vous devez savoir que vous êtes la première personne à vous mettre les chaînes dans une relation, si vous vous sentez enfermé : si vous vous privez de faire telle ou telle chose ou de vous exprimer librement à cause de l’autre, ce n’est pas votre partenaire qui vous prive de votre liberté, c’est vous-même. Il est alors très important que vous vous respectiez, soyez attentifs à vos sentiments et à vos besoins, et respectez vous-même votre propre liberté.

Dans votre travail personnel pour surmonter votre peur de l’engagement, il vous faut communiquer sincèrement avec votre partenaire. N’essayez pas de vous replier sur vous-même, parlez de vos craintes et insécurités à haute voix. Sans compter que cela peut vous aider d’autant plus à réaliser ce que vous ressentez, il est aussi possible que la personne qui partage votre vie puisse vous aider. L’autre peut être d’une écoute utile et aidante, cependant, si votre partenaire ne vous écoute pas lorsque vous exprimez vos sentiments, peurs et besoins … ne regrettez pas d’avoir parlé, car oser partager ses craintes, c’est un pas important dans la guérison de la peur, c’est un cadeau que vous faîtes à vous-même. Si l’autre écoute, tant mieux et cela peut être d’une grande aide, mais sinon, ne vous freinez pas pour autant dans votre démarche et soyez fier de vous.P

3- Désacraliser le couple

Une erreur que font énormément les personnes en couple est d’entrer dans une sorte de symbiose excessive, qui leur fait perdre leur identité. Etre en osmose avec l’autre peut être quelque chose de magnifique, mais cela peut entraver votre identité et donc votre bien-être. Avoir peur de l’engagement, c’est aussi avoir peur de se perdre en l’autre ou pour l’autre. Il est donc nécessaire que vous remettiez en question cette bulle dans laquelle vous vous enfermez, et que vous preniez un peu de recul en réaffirmant qui vous êtes dans toute votre singularité

4- S’entraîner à prendre des décisions

Dans le but de vaincre la peur de l’engagement, il est important de vous entraîner à prendre plus facilement des décisions. En effet, lorsque vous engager dans une relation ou envers l’autre vous fait peur, cela se retrouve aussi beaucoup dans d’autres aspects de votre vie. Si vous avez généralement peur de vous engager amoureusement, c’est aussi le cas au travail, dans vos relations sociales en général, dans votre quotidien avec vous-même… Cette façon de constamment se retrouver au milieu de deux possibilités, de ne savoir que choisir, d’éviter de prendre des décisions importantes, de constamment repousser une finalité… tout cela représente un comportement d’indécision, qui se retrouve finalement par être un manque d’engagement envers soi-même.

Si vous apprenez avec le temps à vous respecter et à prendre des décisions pour vous-même, cela vous entraînera à prendre des décisions dans le couple et donc, à vous engager progressivement dans votre relation avec moins de souffrance. Pour cela, vous pouvez par exemple décider dans quel restaurant aller ce weekend, quel film voir au cinéma ou encore quelle activité faire lors d’une journée ensoleillée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vos opinions
[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Partager
Facebookmail