Oser être soi-même

Une des choses les plus difficiles auxquelles nous sommes confrontés dans nos vies, c’est d’oser être soi-même. Nous aspirons tous à pouvoir être nous-mêmes face aux autres, sans devoir nous cacher ou nous éteindre en société, par peur du jugement ou tout simplement parce que la société peut être écrasante. Il est déjà difficile de n’avoir ne serait-ce que conscience de qui l’on est, tant nous sommes dissimulés sous des couches d’illusions, de règles et de formatages bien installés. Nous naissons en effet sous telle identité selon des prénoms et noms que l’on ne choisit pas, dans une famille que l’on rencontre à la naissance et qui nous baigne dans ses propres codes sociétaux sans que l’on ait le temps de se demander ce que nous, nous voulons. Durant la première partie de notre vie, nous n’avons pas réellement conscience que nous avons la possibilité de prendre du recul et de nous demander : Qui suis-je ? Si je prends le temps de mettre de côté ce que l’on attend de moi et ce que l’on m’a enseigné, quelles sont mes aspirations personnelles ? Afin de donner une chance à son Moi intérieur de s’épanouir, il est nécessaire de prendre du recul par rapport au reste du monde et de voyager à l’intérieur de soi, afin d’assumer qui nous sommes et d’enfin vivre notre vie en pleine conscience, plutôt que de la subir.

Il fût un temps où oser être soi n’était pas envisageable, tant les héritages familiaux, sociaux et religieux étaient puissants et intransigeants au changement. Malheureusement, même si aujourd’hui de nombreuses cultures et familles diverses et variées fonctionnent encore de cette façon rigide et fermée, il est aujourd’hui plus facile d’accéder à son indépendance psychologique. Vous avez maintenant la possibilité de mettre de côté toutes ces règles sociétales et ces croyances qui vous limitent dans votre vie, vous êtes face à votre liberté qui ne demande qu’à être assumée. En prenant le temps de passer quelques minutes avec soi-même, voici une pluie de questions qui tombe à l’intérieur de votre être, maintenant que la fenêtre est ouverte vers votre intérieur : Qu’est-ce qui est vraiment moi ? Quelles sont mes valeurs, mes idées, mes envies ? Est-ce que toutes ces choses que l’on m’a inculqué me ressemblent réellement ? Est-ce que je passe plus de temps à respecter mes propres désirs, ou bien ceux des autres ? Ma vie ressemble-t-elle à ce que je ressens en moi ? Mes actions correspondent-elles à mon mouvement personnel ou à celui que les autres attendent de moi ?

Toutes ces questions, et bien d’autres, viennent naturellement à nous lorsque l’on prend le temps de se demander où nous en sommes dans notre connaissance de nous-même. Ce n’est pas évident à vivre, ces questions soulevant généralement de l’angoisse, nous confrontant à notre différence par rapport à notre entourage. Assumer être soi-même, c’est en effet accepter de ne pas correspondre aux attentes de la société ou bien de nos proches. Oser être soi peut être difficile à joindre, mais loin d’être impossible : avec amour et bienveillance envers soi, le chemin vers notre intérieur est peut-être sinueux mais pas moins praticable.

Dans cette perspective d’accéder à l’épanouissement qu’apporte le bonheur d’être soi-même, il est important de prendre conscience que les bons choix et la bonne manière de vivre correspondent à ce que l’on estime bon pour soi-même.Schermata 2018 12 03 alle 11.03.46 300x229 - Oser être soi-même La peur du rejet par autrui est le frein majeur auquel se confronte toute personne souhaitant parcourir un chemin intérieur, afin d’assumer ce qu’elle est. Cette peur de non-amour et d’incompréhension des autres provoquent en nous une grande souffrance, nous poussant à nous faire du mal en mettant nos envies aux oubliettes. Mais vous devez savoir que vous renier vous-même vous apporte d’autant plus de souffrance, que ce que vous pourriez ressentir face au rejet des autres. Renoncer à vos désirs et à l’expression de votre Moi n’est pas sans conséquences, vous plongeant dans des états de tristesse intense, de dépression, de frustration, de nervosité et de manque. Le manque de joie. Le manque de satisfaction. Si vous prenez aussi le temps d’écouter votre corps qui vous hurle de prêter attention à vous-mêmes plutôt qu’aux autres, vous vous rendrez compte qu’il somatise un maximum pour vous faire prendre conscience qu’en sacrifiant vos désirs, vous faîtes fausse route. Que ce soit au travers de courbatures, de douleurs musculaires, de maladies, de nausées ou encore d’une difficulté à respirer, votre corps, tout comme vos émotions, vous parle et retranscrit ce qui se passe à l’intérieur de vous. Soyez à l’écoute. Acceptez vos propres choix, même s’ils diffèrent de ceux des autres, même si votre entourage ou la société vous fait comprendre que vous avez tord alors que vous faîtes ce qui vous correspond, ne les écoutez pas et concentrez-vous uniquement sur ce qui VOUS fait du bien. Assumez votre différence.

Voici quelques principes incontournables du chemin menant à votre Moi intérieur, parce qu’oser être soi, c’est oser vivre en toute plénitude.

Se connaître

Ah ! Voilà une notion qui peut vous sembler ridicule, et peut être même que vous êtes en train de sourire : “Se connaître ? Comment cela pourrait-il être une astuce afin de me connaître et de m’assumer justement ? Evidemment que je sais qui je suis ! Je me connais !” Pourtant se connaître réellement est loin d’être une évidence pour tout le monde, parce que nous sommes constamment influencés par le monde qui nous entoure. Avec les années, nous avons absorbé tout ce que nous avons vu, nous avons retenu ce que l’on nous a inculqué, nous avons été conditionné par l’environnement dans lequel l’on a grandit et vécu. Au milieu de tous ces paramètres extérieurs qui ont façonné notre personnalité et notre vision du monde, il est facile de perdre de vue qui l’on est réellement. Se connaître demande du temps, et surtout une prise de recul nécessaire afin de réfléchir sérieusement à ce que l’on est. Afin de vous aider à faire le point sur qui vous êtes, vous pouvez par exemple écrire une liste de ce qui ne va pas dans votre vie. Souvent, en exprimant ce qui nous frustre dans notre existence, nous réalisons à quels moments nous faisons passer les désirs ou choix des autres avant les nôtres. Identifiez ce qui vous déplaît, pointez du doigt les éléments du quotidien ou les situations que vous continuez à mettre en place ou à subir, alors qu’ils ne vous correspondent en aucun cas. Apprenez à identifier vos émotions, elles sont les meilleurs indices de la façon dont vous vivez les situations. Après avoir fait une liste de ce qui ne vous convient pas dans votre vie, faîtes celle qui liste ce que vous aimez, ce dont vous rêvez, ce qui vous ressemble. Cela sera peut être difficile au début, mais peu  à peu les idées se mettront en place et vous découvrirez que vous êtes remplis de désirs formidables qui ne demandent qu’à être entendus et vous combler.

Apprendre à s’exprimer

Voilà une étape cruciale, assumer qui l’on est n’est pas dissociable de la communication. Dans l’acceptation de votre différence et votre volonté de l’accepter pleinement, la difficulté et la beauté de l’expression entrent en jeu. Parce que vous ne vivez pas seul dans une grotte ou au milieu du désert, vous êtes constamment en interaction avec vos semblables. Dans cette société où vous évoluez, vous incarnez différents rôles, vous subissez de nombreuses pressions sociales et vous devez vivre malgré tout selon des règles. L’outil le plus important est alors d’apprendre à vous exprimer clairement, ne pas avoir peur d’exprimer ses pensées et ses émotions est un pas énorme à faire sur ce chemin intérieur qui vous mène vers votre réalisation de vous-même. Pour oser être soi-même en société, il est absolument nécessaire d’exprimer alors quels sont VOS besoins, VOS choix, VOS pensées, VOS attentes et VOS ressentis. Une fois que vous avez réussi à prendre conscience de qui vous êtes et de ce que vous voulez, ne vous privez pas de le faire savoir à la société et au monde qui vous entoure. Vous êtes authentique, vous n’avez pas besoin de vous justifier face aux autres mais vous devez vous exprimer. Bien sûr en faisant cela, vous vous confrontez au risque d’être incompris, jugé et rejeté par les autres. Ce risque peut sembler bien trop grand pour certains, et cela est très compréhensible. Cependant, ce sentiment de devoir rester dans son coin bien sage par peur de faire des vagues, est un état qui peut évoluer avec un peu de travail sur soi. Oser être soi fait peur, et l’exprimer aux autres l’est d’autant plus. Cependant le bien-être que vous en tirerez sera bien plus grand que le risque encouru. Si vous avez l’impression de porter un masque au quotidien, c’est qu’il y a un souci dans votre façon d’exprimer qui vous êtes. Retirez ce masque et soyez fier de ce qui se cache en-dessous, osez vous exprimer et montrer aux autres qui vous êtes. Ceux qui ne peuvent pas vous accepter tel que vous êtes vous jugeront certainement, cela indique simplement qu’ils ne représentent pas un bon entourage pour vous. Entourez-vous de personnes qui vous respectent et qui ne dénigrent pas chaque élément de votre personne, quant aux autres, ne laissez pas leurs jugements freiner l’expression de votre être. Assumez pleinement votre unicité, votre vie n’en sera que plus épanouissante.

Avoir confiance en soi

Il est très difficile d’avoir confiance en soi, je le reconnais. Vous pouvez cependant apprendre à renforcer cette confiance qui manque, il existe de nombreux exercices pour cela et je vais vous en présenter ici quelques uns.

1- Lorsque vous vous retrouvez dans une situation qui vous met mal à l’aise ou vous terrifie, prétendez que vous êtes confiant. Je sais que cela semble impossible car à l’instant même vous manquez de confiance en vous, cependant agir comme si c’était l’inverse vous aidera à surmonter cette situation. Parlez à votre Moi intérieur, rassurez-le et dîtes-lui que vous avez confiance, puis jetez vous sans trop réfléchir dans ce qui provoque en vous un malaise et imaginez que vous êtes plein d’assurance. Cela semble laborieux comme exercice, mais l’ayant fait personnellement, je vous assure que cela fonctionne ! Les autres n’y voient que du feu, vous semblez sûr de vous et votre confiance en soi en est ainsi renforcée.

2- Arrêter de vous comparer aux autres, et privilégiez plutôt une mentalité autocritique. En effet, si la plupart du temps les gens n’arrivent pas à surpasser leur manque de confiance en eux, c’est parce qu’ils se focalisent sur comment sont les autres. Faire des comparaisons incessantes entre vous et autrui est un vrai poison pour votre développement personnel, parce qu’en agissant ainsi vous comparez des choses qui ne sont pas comparables. Vous êtes différent des autres, que ce soit via votre personnalité, votre façon de vivre, vos pensées ou encore votre expérience de vie. Vous comparer aux autres, qui n’ont évidemment pas eu la même vie que vous et qui sont clairement d’une personnalité différente, ne sert à rien. C’est au contraire contre-productif, mais ce que vous pouvez faire, c’est être bienveillant avec vous-même et arrêter de vous juger négativement. Ayez confiance en votre jugement et gagnez de l’estime pour vous-même en vous apportant de l’amour. L’autocritique est une étape essentielle, elle vous permet de faire une dissociation entre l’image que vous avez de vous-même, et la réalité. Vous devez arrêter quelques minutes de vous centrer sur le négatif, et apprendre à aimer et respecter qui vous êtes. La perfection n’existe pas, vous comparez aux autres ne vous motivera pas à l’atteindre parce que personne n’est parfait. Acceptez-vous tel que vous êtes !

3- Amusez-vous à poser sur une feuille vos qualités. Prendre du temps, au calme, afin d’avoir conscience des qualités qui vous composent. Vous en avez certainement beaucoup, comme chacun d’entre nous. Faîtes une liste de ce qui vous plaît chez vous, que ce soit un trait de personnalité ou encore un aspect physique de votre corps qui vous satisfait. N’hésitez pas à vous faire du bien en vous “jetant des fleurs” comme on dit, mais attention, restez honnête. Une fois que cette liste de qualité est établie, vous pouvez vous lancer des petits challenges, qui seraient de mettre vos qualités en pratique au quotidien. Vous êtes compréhensif et à l’écoute ? Donnez peut être un peu de votre temps à ceux qui ont justement besoin d’une oreille à qui parler, d’un esprit ouvert à qui se confier. Vous êtes courageux ? Profitez-en pour faire face à vos faiblesses, et ainsi à combattre vos blocages personnels. Prenez du temps pour réaliser à quel point vous êtes une belle personne, et aimez-vous pour cela, quoi qu’en pensent les autres.

4- Apprenez à renouer avec le positif. Vous êtes en effet la seule personne au monde à pouvoir vous apporter la vie dont vous avez besoin, dont vous rêvez. Soyez vous-même le changement que vous recherchez. Pour cela, il est important de mettre la négativité de côté, pour vous ouvrir à la positivité. Apprenez à vous réjouir de qu’il y a de bon dans votre vie, remerciez-vous intérieurement pour tout ce que vous accomplissez et prenez le temps de ressentir en vous le bon côté des choses plutôt que leur aspect négatif. Je sais bien que cela est difficile, mais avec le temps, en agissant ainsi vous reconditionnerez votre cerveau qui sera alors plein de couleurs au lieu d’être assombri.

5- Faîtes une liste de ce que vous avez déjà accompli dans votre vie, ce dont vous êtes fier, et quels sont vos projets à venir. Il faut en effet que vous arrêtiez de vous focaliser sur vos échecs, pour au contraire ne laisser de place qu’à ce que vous avez réussi à accomplir. Même si quelque chose vous semble minime ou pas si impressionnant que cela, notez-le. Chaque victoire, peu importe sa “taille” ou son importance, reste une victoire. En voyant écrit noir sur blanc ce que vous avez fait jusqu’à aujourd’hui, vous aidera à prendre confiance en vous.

S’autoriser à vivre dans un environnement qui vous ressemble

Afin d’oser être soi, il est important de faire un tri dans son environnement. S’entourer de personnes qui ne nous respectent pas ou qui nous font du mal est absolument déconseillé, vous êtes fabuleux et tous ceux qui refusent d’y croire parce que vous n’êtes pas comme eux ne méritent pas de faire partie de votre entourage. Cela ne veut pas dire que vous allez finir seul au monde ! Il existe de nombreuses personnes ouvertes et bienveillantes, et vous en avez certainement au moins une autour de vous. Je ne suis pas en train de dire que vous ne devez vous entourer uniquement de personnes comme vous ou qui sont constamment d’accord avec vos choix, mais plutôt de vous autoriser à couper les liens toxiques avec les personnes qui vous font du mal et ne respectent pas votre différence, tout simplement. Cela peut sembler dérisoire, mais s’accepter et assumer d’être qui l’on est passe par le fait de refuser l’impact négatif et destructeur que certaines personnes peuvent avoir sur nous. Vous avez le droit de moduler votre entourage comme bon vous semble, vous n’êtes pas obligé d’accepter quiconque passe sur votre chemin. Respectez qui vous êtes et ne laissez pas les autres consommer toute votre énergie, apportez vous un environnement où vous pourrez vous sentir libre de vous exprimer. Et si dans cet entourage il y a quand même quelqu’un qui fait barrage à qui vous êtes, n’hésitez pas à dire stop.

Schermata 2018 12 03 alle 11.07.32 300x189 - Oser être soi-mêmeLa société a beaucoup d’attentes vous concernant, vos proches aussi, en réalité le monde entier semble attendre de vous telle ou telle conduite, ou bien telle façon de penser ou telle manière d’agir. Tout cela crée un poids immense sur vos épaules, vous avez l’impression que vous ne valez rien si vous ne respectez pas ces volontés extérieures aux autres, vous pensez devoir plaire aux autres pour être aimé, vous pensez ne pas avoir d’espace pour être vous-même. Sachez que tout cela, malgré le poids que ça peut avoir, n’a aucune importance. Tout ce qui importe, c’est VOUS. Bien sûr, vous devez être vous-même et vivre selon vos envies mais tout en respectant autrui. Il est important que tout à chacun puisse être libre d’être lui-même, sans entraver la liberté des autres. Travaillez sur votre peur de la différence et du rejet, vous vous rendrez compte que vous ne finirez pas seul au monde et sans amour, si vous osez être vous-même.

Oser être soi, c’est la clef de l’épanouissement. Ayez confiance, soyez bienveillant et patient. Ce chemin vers l’intérieur de soi peut prendre du temps, mais son parcours est libérateur et sa finalité, un aboutissement.

Si vous n’osez pas être vous-même, qui le fera ?

 

One Comment on “Oser être soi-même

  1. Pingback: Comment vaincre sa timidité | Forme Esprit Energie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vos opinions
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Partager
Facebookmail